L’interview de Valérie Bel

Les Lectrices Diva Romance ont eu la chance de poser leurs questions à Valérie Bel, auteure du roman Nous danserons encore sous la pluie. Découvrez ses réponses !

1/ Comment vous est venue l’idée du roman ? Est-ce une fiction totale, ou tirée de faits réels ?

Le roman n’est pas tiré de faits réels mais d’une question réelle. J’avais moins de 30 ans et un matin, quand mon amoureux est parti au travail, je me suis demandé ce que deviendrait notre relation s’il venait à avoir un accident et perdre la mémoire. Nous n’étions pas mariés, donc rien d’officiel ne nous unissait. En y réfléchissant, j’ai eu la conviction que, si une telle chose nous arrivait, ce serait par la peau que mon compagnon retrouverait mon chemin.

2/ Était-il important pour vous de montrer à vos lecteurs que l’amour traverse vent et marée ?

Oui, je crois que l’amour est l’une des plus belles choses qui puissent nous arriver, mais c’est aussi une des plus fragiles. C’est un mirage très vite dissipé. Si on ne se bat pas pour lui, si on ne s’efforce pas de le préserver et de le cultiver, il s’étiole rapidement.
Il faut faire de l’amour un art pour qu’il perdure. Ce sera d’ailleurs le thème de mon prochain roman, qui sera écrit à 4 mains.

3/ Avez-vous rencontré des cas de personnes ayant des amnésies sélectives comme Damien ?

Personnellement, non, mais je me suis beaucoup documentée sur ce sujet passionnant de la mémoire, allant jusqu’à rencontrer des spécialistes.
Je me suis aussi aperçue que cette thématique de l’amnésie était également présente dans mon roman auto-édité, Angel et Marie.
Cela a sans doute un lien avec mon histoire familiale.

Merci à Valérie Bel pour ses belles réponses !

Leave a Reply